J'ai tué papa

« C’était donc lundi.
Un lundi trois. C’est mon chiffre favori parce que je suis né en mars, le trois justement, et que mars est le troisième mois de l’année. Ma date de naissance, c’est le lundi 3.3.2003. Et aussi, nous sommes trois à vivre à la maison. Papa, moi et maman. L’homme, l’enfant et la femme. Le Père, le Fils et le Saint Esprit. Le Tyrannosaure Rex, le Diplodocus et le Stégosaure.
Les trois mages de la constellation d’Orion. »
Confronté à l’hospitalisation de son père, le jeune Antoine livre ses réactions, auxquelles font écho celles de ses parents. Une roman bouleversant, à trois voix, qui nous plonge dans le quotidien d’un garçon autiste.
Mélanie Richoz signe ici son troisième roman après Tourterelle (2012) et Mue (2013). Elle est aussi l’auteure du Bain et la Douche froide (2014), recueil de nouvelles sélectionné pour le Prix du public de la RTS 2015. Ces livres ont tous été publiés aux Éditions Slatkine.